Afin de mieux choisir la technologie qui correspondra le mieux à vos besoins, nous avons rédigé cette synthèse sur le principe de fonctionnement des chaudières à condensation et à basse température. Nous restons bien évidemment à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans vos choix.


Le principe de fonctionnement de la chaudière gaz à condensation présente de nombreux avantages pour les utilisateurs. En effet, cette solution est simple d’utilisation, consomme moins de combustible qu’une chaudière standard et offre un rendement souvent supérieur 100 %.

Une chaudière gaz à condensation brûle du gaz pour produire de la chaleur. La chaudière est alimentée en gaz (gaz naturel, butane, propane…) par le réseau ou par une citerne individuelle. Dans le brûleur, il y a combustion du gaz, ce qui dégage de la chaleur. Les fumées issues de cette combustion vont être ensuite refroidies pour récupérer un maximum de chaleur avant d’être rejetées.

principe_chaudieres

La chaleur dégagée sert à chauffer de l’eau. Cette eau chaude va circuler dans les radiateurs pour chauffer le logement. Elle peut également être utilisée pour produire de l’eau chaude « sanitaire », c’est-à-dire de l’eau chaude destinée à la salle de bains et la cuisine. La plupart du temps cette production est instantanée, c’est-à-dire sans stockage dans un ballon d’eau chaude à proximité, ce qui limite les pertes de stockage et l’espace nécessaire.

Une chaudière gaz à condensation refroidit au maximum les fumées produites par la combustion avant de les rejeter. Elles sont refroidies jusqu’à rendre liquide leur composante en vapeur d’eau, ce qui permet de récupérer la « chaleur latente » de la vapeur d’eau contenue dans les fumées, ce qui représente jusqu’à 10 % de chaleur en plus.

Grâce à la récupération de chaleur, les chaudières gaz à condensation atteignent de très hauts rendements. Ce très haut rendement montre qu’il s’agit de chaudières performantes, qui consomment moins de gaz que les chaudières classiques.